Celle qu'on a trop promenée

Titre officiel (chanson ou conte)

Détails

Thème 0008 - L'amour - Regrets, repentir
Mots-clé monnaie : argent, écu(s), sou(s), franc(s) - amant(e) - ami(s)(e)(es), mie - chambre, chambrette - cheveux, chevelure - froid - garçon, gars - Marguerite, Margot, Margotton - Monsieur, Messieurs - porte(s) - rêve(s) - soleil - ville -
Résumé La Marguerite porte les cheveux liés. Celui qui la promène, c'est Monsieur de Bazas. Il l'a tant promenée qu'il la déshonnorée. Même l'argent qu'il lui offre ne peut suffire : Cent écus, ni même mille ne me guériraient pas.
Liste des documents indexés Accès au corpus

Titres et cotations

Titre et cote Ethnodoc EA-00561 - Celle qu'on a trop promenée
Origine du titre : Coirault Patrice
Titre et cote Laforte non-référencée - *
Titre et cote Coirault Celle qu'on a trop promenée - 00801
Titre et cote Malrieu -
Titre et cote Delarue -
Titre et cote Aarne -

Musique

Incipit du couplet Il n'y a pas de ville en France / Comme celle de Bazas (Bladé)
Incipit du refrain
Incipit du couplet en langue
Incipit du refrain en langue
Incipit musical du couplet
Incipit musical du refrain
Coupe F M (ass. dial. : a)
Nombre de pieds
Auteur et date d'écriture du texte anonyme -
Compositeur et date de composition anonyme -
Timbre

Catalogage

Ouvrage ancien
Page
Ouvrage ancien (musique)
Autres ouvrages anciens
Ouvrage folklorique Poésies populaires de la Gascogne. (3 vol., in-16, musique) (rééd., Paris, Maisonneuve et Larose, 1881-1882)
Auteur : Bladé (Jean-François) Editeur : Maisonneuve, Paris Date : 1967 Page t.II, p.242-2247 et 376 (musique), air n°8, 1tn
Autres ouvrages folkloriques
Etude