raddo

RADdO

RÉSEAU D'ARCHIVES ET DE DOCUMENTATION DE L'ORALITÉ

Base d'archives ethnographiques


Amant delaissé (L')


Cette Pièce musicale inédite a pour titre "Amant delaissé (L')". Elle provient de Clouzeaux (Les).

Détails de l'archive

Titre Amant delaissé (L')
Origine du titre : Analyste
Localisation Clouzeaux (Les) (Plus d'informations sur Wikipedia)
Vendée (Plus d'informations sur Wikipedia)
France (Plus d'informations sur Wikipedia)
Informateur(s) Martin Louis - Naissance : Clouzeaux (Les) 24/12/1912 - Apprentissage à Clouzeaux (Les) par noces

Oeuvre

Oeuvre Référence Ethnodoc : EA-00208 - La maîtresse qui a changé d'ami
Laforte : Galant tu perds ton temps (pro parte) - III, A-06
Coirault : La maîtresse qui a changé d'ami - 02603
Thème : 0026 - L'amour dissensions - II Galants saboulés
Résumé : Par un lundi on me vient avertir que ma maîtresse avait changé d'ami. Mon coeur n'est pour vous. Je l'ai promis à un jeune soldat. S'il avait su, il n'aurait pas dépensé son argent. Si tu l'as dépensé c'est que tu l'a bien voulu.
Mots Clé : lit, couchette, berceau - militaire(s), soldat(s), - moulin, minoterie, meunerie, - monnaie : argent, écu(s), sou(s), franc(s) - adieu(x) - ami(s)(e)(es), mie - cabaret, cabaretier(ère) - honneur(s) - maîtresse - meunier, meunière - parent(s) - verre(s) - yeux - brune(s) - ami(s)(e)(es), mie - chambre, chambrette -
Voir la liste des oeuvres
Résumé Les regrets d'un homme trompé
Expression(s) voix seule ;
Usage d'après l'informateur circonstance : amour, séduction ;
Nombre de couplets 6
Incipit du couplet Pour un lundi sont venus m'avertir / Que ma maîtresse avait changé d'amant
Texte saisi Oui
Texte de la chanson 98/843 L'AMANT DELAISSE Pour un lundi sont venus m'avertir Que ma maîtresse avait changé d'amant Pour un mardi je m'en fut la trouver C'est Isabelle que tu m'as délaissé Si j'avais su, ma belle si j'avais su Que mes amours t'auraient pas convenu J'aurais pas tant dépensé mon argent Au cabaret avec tous tes parents Si tu l'as fait, l'as-tu pas bien voulu Combien de fois te l'ai-je défendu Combien de fois je t'ai dit en riant Galant retires-toi, tu perds ton temps Perdu mon temps, dépensé mon argent Avec toi ma belle, j'ai bien pris d'l'agrément T'en souviens-tu quand nous étions tous deux Les cartes en main le jeu des amoureux Les cartes en main bénirons ton chagrin Les larmes aux yeux, belle pour te dire adieu Combien de fois entre onze heure minuit Combien de fois j'ai couché dans ton lit Ne te chagrine pas tant mon bel amant D'autres que toi ne m'épouseront pas D'autres que toi n'auront pas ce bonheur De posséder l'amitié de mon coeur

Propriété et enquête

Informateur(s) Martin Louis ;
Preneur(s) de son Gauchet Muriel ;
Enquête Arexcpo en Vendée-Association Histoire et Traditions du Pays des Achards
Collection(s) Arexcpo en Vendée ; Association Histoire et Traditions du Pays des Achards ;
Fonds Arexcpo en Vendée ;

Conservation numérique

Conservateur(s) EthnoDoc ;
Support audio 03.08.07.98 -
Date : 8 juillet 1998
Compteur de la séquence Début : 445/496 - Fin : - Durée : 00:01:30
Plage de la séquence 17

Inventaire et consultation

Clé du document 112393
Inventaire 1998 - 843
Cote de consultation RADdO 085_01_1998_0843
Catégorie Pièce musicale inédite (chanson, musique,...)
Niveau de consultation consultable
Responsable de saisie OPCI-Ethnodoc
Format de consultation MP3 (.mp3)
Lien de l'extrait / miniature numérique https://raddo-ethnodoc.com/archive/112393 [QR Code]
RADdO   logo Arexcpo en Vendée