opct

RADdO

PATRIMOINE CULINAIRE

Entrée thématique


Enfant assassiné par les Bleus (L')


Cette Pièce musicale inédite a pour titre "Enfant assassiné par les Bleus (L')". Elle provient de Sainte-Cécile.

Détails de l'archive

Titre Enfant assassiné par les Bleus (L')
Origine du titre : Analyste
Mots Clé tablier ; fleur(s), fleuriste ; blanc, blanche ; père, papa, grand-père ; enfant(s) ; rose(s), rosier ; mère, maman, grand-mère ; Jésus ; lit, couchette, berceau ; sang, ensanglanté(e) ; blanc, blanche ; couche, chouchette, coucher ; maison(s) ;
Localisation Sainte-Cécile (Plus d'informations sur Wikipedia)
Vendée (Plus d'informations sur Wikipedia)
France (Plus d'informations sur Wikipedia)
Informateur(s) Gendronneau Denise - Naissance : Sainte-Cécile 19/06/1920 - Apprentissage à Mouchamps par Louise Jousset

Oeuvre

Oeuvre Référence Ethnodoc : EA-00179 - Sous le grand rosier blanc
Laforte : non-référencée - *
Coirault : non-référencée - 138**
Thème : 10611 - Chouanneries - Guerres Vendée
Résumé : Je plaçais sa couchette, qu'on ne vit sa cachette. Quand je revins, l'enfant penchait la tête hors de son lit. Ce sont les Bleux maudits ont pillé ma maisonnette close, on tranché son cou. Les roses, jadis blanches, étaient rouges de sang.
Mots Clé : rose(s), rosier - blanc, blanche - maison(s) - couche, chouchette, coucher - lit, couchette, berceau - sang, ensanglanté(e) - tablier - Jésus - arbre - enfant(s) - mère, maman, grand-mère -
Voir la liste des oeuvres
Résumé Sous le grand rosier blanc je plaçais sa couchette et parti en tremblant qu'on ne le voit. Quand je revins, mon chérubin pâle penchait la tête hors du lit. Ce sont les Bleus qui ont tranché son cou. Je l'enterrais, les roses jadis blanches étaient rouges.
Expression(s) voix seule ;
Nombre de couplets 5
Incipit du couplet Sous le grand rosier blanc / Je plaçais sa couchette
Texte saisi Oui
Texte de la chanson 085_01_2001_0480 L'enfant assassiné par les Bleus Sous le grand rosier blanc Je plaçais sa couchette Et parti en tremblant Qu'on ne voit la cachette Quand je revins pauvrette Mon chérubin joli Pâle penchait la tête Hors de son petit lit Ce sont les Bleus maudits Qui pour venger leur cause Ont pillé, les bandits Ma maisonnette close Et trouvant sous la rose L'enfant dans son berceau Ont tranché son cou rose Comme on tranche un roseau Au pied du blanc rosier Sur un lit de pervenches J'enterrais tout entier Mon cœur en quatre planches Quand mon regard aux branches Se fixa frémissant Les roses jadis blanches Etaient rouges de sang Comme je les défends De toute main brutale Le sang de mon enfant Atteint chaque pétale Que je cueille et j'étale Ivre de les sentir Oh quel parfum exhale Le sang pur d'un martyr Dedans son tablier En quittant cette terre Elle mit le rosier Pour Jésus et son père Cet arbre en mon parterre Dit Jésus fleurira Et ton enfant oh mère Avec ces fleurs jouera
Coupe M F M F F M F M
Nombre de pieds 6 6 6 6 6 6 6 6

Propriété et enquête

Informateur(s) Gendronneau Denise ;
Preneur(s) de son Bertrand Jean-Pierre ; Biron Gilbert ; Fonteneau Brigitte ;
Enquête Arexcpo en Vendée-C.C. Essarts
Collection(s) Arexcpo en Vendée ; C.C. Essarts ;
Fonds Arexcpo en Vendée ;

Conservation numérique

Conservateur(s) EthnoDoc ;
Support audio 07.03.05.01 -
Date : 3 mai 2001
Compteur de la séquence Début : - Fin : - Durée : 00:02:04
Plage de la séquence 4

Inventaire et consultation

Clé du document 114867
Inventaire 2001 - 480
Cote de consultation RADdO 085_01_2001_0480
Catégorie Pièce musicale inédite (chanson, musique,...)
Niveau de consultation consultable
Responsable de saisie OPCI-Ethnodoc
Format de consultation MP3 (.mp3)
Lien de l'extrait / miniature numérique https://raddo-ethnodoc.com/archive/114867 [QR Code]
RADdO   logo Arexcpo en Vendée